Manaayo Malachie, ka dib markii uu shaqada ka eryay Agaasimaha Isbitaalka Degmada Deido, shabakadda soo dhaweynta ayaa soo dhaweysay

Le ministre de la Santé publique du Cameroun, Manaouda Malachie, a signé une décision le vendredi 5 avril 2019 dont l’économie fait état de ce que, Dominique Noah, directeur de l’hôpital de District de Deido, quitte les commandes de cet établissement hospitalier, en remplacement du Docteur Kedi Magambaxaas Koum.

Manaouda Malachie (c) Droits réservés

Cette décision ministérielle arrive dans un contexte très particulier. En bref, le 29 mars 2019, jour du départ en congé des élèves du primaire et du secondaire. Il était presque 10 heures du matin ce jour-là, lorsque des images et vidéos ont inondé la toile, montrant un jeune élève du lycée bilingue de Deido, mortellement poignardé par son camarade.

En effet, près avoir reçu un coup de poignard sur le cœur, Tsanou Blériot avait été conduit directement à l’hôpital de District de Deido, non loin de son lycée, pour des soins. Arrivé à l’hôpital, les infirmières qui normalement devaient s’occuper de lui, ont plutot rangé leurs blouses d’infirmière pour arborer celles de photographe. Un spectacle qui aurait contribué à la mort du jeune élève, qui pourtant avait encore quelques chances de survie

Ayant pris acte de ces écarts de comportement souvent très récurrents dans nos hôpitaux, le ministre de la santé publique, arrivé au gouvernement le 4 janvier 2019, a pris des mesures drastiques qui pourront servir de leçon dans le futur.

The April 2 2019, Malachi Manaouda a procédé à la suspension pour une durée de trois mois de trois infirmières, auteures des photos et vidéos partagées sur la toile. De façon ascendante, il a également limogé le directeur du même hôpital trois jours plus tard.

Des décisions saluées par l’opinion publique nationale. Sur la toile, c’est l’information la mieux partagée. Sous ce rapport, certains estiment que le temps de la révolution de la santé camerounaise a sonné : « Bravo donc Mr le Ministre. C’est une vraie révolution dans le secteur de la santé au Cameroun. On aurait dû dire SAINTÉ POUR TOUS EN 2019 et nous éviter un glissement. Bon, pour revenir au sérieux, on peut saluer sa réactivité, mettre un bémol sur le déséquilibre des sanctions entre le Médecin et l’épouse FAY YENGO… En attendant des mesures fortes, on va saluer les ponctuelles », lance une internaute.

Certains de l’opposition arguent que c’est des actions pareilles qu’il faut appliquer pour satisfaire le peuple, car ce dernier a soif du changement : « Tu vois que quand c’est bon même nous les Tontinards on se lève pour applaudir. On veut juste que les choses changent ». « Avec de tels actes, rien ne sera plus comme avant. La recréation est terminée. Le temps de “si vous n’avez pas d’argent vous mourez” est terminé ». « On fait des éloges aux vrais patriotes et travailleurs comme Malachie ». Tels sont là, certains de nombreux messages qui inondent la toile.



Maqaalkani wuxuu u muuqday midka hore https://www.lebledparle.com/societe/1107266-cameroun-apres-avoir-limoge-le-directeur-de-l-hopital-de-district-de-deido-les-internautes-saluent-le-geste-du-ministre-de-la-sante